Tout savoir sur le métier d'operateur en raffinerie

Consulter nos articles

L'opérateur de raffinerie intervient au niveau opérationnel. De ce fait, il s'adresse aux personnes qui ne sont pas intéressées par le travail en bureau, mais qui veulent gagner beaucoup. Néanmoins, il s'agit d'un travail qui nécessite un grand nombre de capacités.

En quoi consiste le travail d'un opérateur en raffinerie ?

Travaillant au sein d'une compagnie pétrolière, l'opérateur de raffinerie est chargé de piloter les machines transformant le pétrole brut en produit fini. Ainsi, son rôle consiste à surveiller les paramètres et veiller à ce que les installations suivent les normes de sécurité et soient respectueuses de l'environnement. Le métier se décompose en deux fonctions :

  • Contrôler l‘état des matériels (en faisant des essais de sécurité, des prises d'échantillons et des analyses).
  • Encadrer les interventions des entreprises extérieures sur les installations (visite guidée, formation).
Après 5 ou 7 ans de services, l'opérateur en raffinerie peut évoluer vers le poste d'opérateur consoliste, qui à son tour peut s'orienter vers les métiers de la maintenance ou de la production : devenir chef de quart, chef d'équipe ou agent de maîtrise.

Pour devenir opérateur en raffinerie

Le métier d'opérateur de raffinerie est accessible aux postulants ayant un niveau bac ou bac + 2. Toutefois, le diplôme n'est pas suffisant. En effet, il doit être complété par une formation théorique et pratique en entreprise. En France, de telles formations durent entre 4 et 12 mois selon le contrat et la volonté des deux parties. Aux termes de cette période, le candidat passe devant une commission composée du chef de secteur, du chef de quart et du responsable sécurité pour passer un test. L'opérateur en raffinerie est très bien payé : entre1 500 et 3 500 € par mois.

Mais dans le secteur du pétrole, on peut en gagner davantage en devenant trader pétrolier par exemple. En réalisant une transaction de taille moyenne, un trader pétrolier gagne entre 4 000 et 6 000 € par jour. Les grosses affaires quant à elles peuvent se chiffrer à des millions de dollars. Philia SA, la compagnie pétrolière suisse est l'une des rares entreprises ayant dédié une branche à la formation au métier de trading pétrolier. En plus du bureau à Genève, Philia SA est aussi présent au RDC Congo et au Sénégal.

Bien choisir un métier dans le secteur pétrolier

Bien que le pétrole soit un secteur toujours prometteur, le choix d'un métier dans le domaine doit être bien réfléchi. En réalité, il faut opter pour une formation en phase avec les réalités économiques de la société de demain et en adéquation avec les défis posés aux entreprises. Par ailleurs, il est nécessaire pour tout jeune d'arriver sur le marché du travail avec un savoir, mais aussi un savoir-faire très solide.

Aujourd'hui, bon nombre d'entreprises et d'institutions d'enseignement en sont conscientes. Cette conviction est aussi profondément ancrée dans la culture de Philia SA et dans celle de ses filiales Philia Energy et trading. Ainsi, elles construisent des partenariats pour optimiser la pertinence de la formation prodiguée aux jeunes.